• Evolution taux et Marchés revoila nos enigmes ( Verbatim FED )

    Ce graphique est trompeur, il suggère que les taux courts évoluent en corrélation avec les actions.

    S’il est exact qu’une baisse des taux devrait, favoriser avec un léger décalage, les résultats des entreprises (toutes choses égales par ailleurs) et donc leur valorisation l’inverse est vrai aussi.

    Mais la cela ne se passe plus ainsi.

    Baisse des taux – baisse de <st1:personname productid="la Bourse" w:st="on">la Bourse</st1:personname> : hausse des taux- hausse de <st1:personname productid="la Bourse." w:st="on">la Bourse.

    </st1:personname>

    Invraisemblable : Le mystère ( conundrum , comme l’appelle Greenspan) ,les taux long sont insensible à l’évolution des taux courts (graph ci-dessous).
    Diverses hypothèse sont avancés, aucune ne nous éclaire complètement (ou seulement sur une courte période, excès d’épargne mondiale, etc…).
    Cette énigme finira bien aussi par être comprise, et si les taux longs reprennent leur « marche normale », nous assisterons immanquablement à une hausse des taux longs « forte ».

    Les conséquences seront simples :
    - renchérissement de facto de toutes nos dettes,
    - Krach obligataire et les pertes sont ici plusieurs  fois plus importante que lors d’un krach actions, et de plus touche beaucoup plus les Etat et les zinzins,
    Je vous mets aussi le langage «  fleuri » de <st1:personname productid="la FED" w:st="on">la FED</st1:personname> instructif.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :