• France : croissance et emploi privé


     

    Le nombre de salariés dans les secteurs marchands progresse légèrement au 2e trimestre (+24 000 salariés, soit +0,2 % t/t), notamment grâce à une hausse de l’emploi dans le secteur tertiaire (+0,4 % t/t). Celle-ci s’explique en partie par une augmentation importante des créations de postes dans l’intérim (+27 600 postes, soit +5,3 % t/t). A l’inverse, dans l’industrie comme dans la construction, la baisse des effectifs se poursuit (respectivement, -0,5 % t/t et -0,4 % t/t). En conséquence, hors intérim, l’emploi se contracte. L’essoufflement de la reprise attendu au 2nd semestre ne permet pas d’anticiper une réelle inversion de cette tendance. Nous anticipons une reprise très molle de l’emploi total au second semestre. Dans ces conditions, le taux de chômage (France métropolitaine) est attendu à 9,5 % aux 3e et 4e trimestres (après +9,3 % au 2e trimestre).


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :