• « Il faut une harmonisation européenne sur les retraites »

    Interview de Joseph Daul : « Il faut une harmonisation européenne  sur les retraites »

    Joseph Daul, président du groupe du Parti Populaire européen (PPE) au parlement européen

    Les systèmes de retraite devraient-ils être un enjeu européen ?

    Il faut une concertation, voire une harmonisation européenne  sur les retraites. Quand on voit ce qui se passe avec l'euro, si on veut de la solidarité entre les pays de l'eurozone, la gouvernance économique est obligatoire. La question des retraites concerne les déficits et fait évidemment partie de cette gouvernance. Vous ne pouvez pas demander à un pays comme l'Allemagne, qui donne la retraite à 67 ans, d'être solidaire de pays comme la Lettonie ou la France, qui eux donnent la retraite à 60 ans, ou des Grecs qui ont un système très généreux. Ca coince...

    Mais l'Europe n'a pas de compétence dans ce domaine. Considérez-vous que c'est à Bruxelles qu'il faudrait décider de l'âge de départ en retraite ?

    Je n'ai pas dit qu'il fallait un système unique, mais il faut une coordination. Est-il concevable que chaque pays gère le dossier des retraites chacun dans son coin et que l'on demande ensuite la solidarité européenne  ? Pour être très franc : si on veut une gouvernance économique et un euro digne de ce nom, il faut donc qu'il y ait une décision à Bruxelles. Il faut que l'on dise : « En dessous de tel âge, ce n'est plus possible économiquement ».

    Mais quand on fait un tour d'Europe des âges de départ à la retraite, la majorité des pays ont déjà des systèmes très proches...

    En effet, si on fait un tableau européen de l'âge de départ à la retraite, on voit qu'il n'y a que deux pays, la Lettonie et la France qui sont à 60 ans et que tous les autres sont déjà montés à 65 ans au moins. Les autres ne sont pas moins intelligents que les Français. Le problème ne vient sûrement pas des pays où ils sont déjà à 65 ans en moyenne. Une coordination européenne sur les retraites permettrait des comparaisons et une meilleure information des Européens sur ce qui se passe chez les voisins.

    Vous semblez donc suggérer que Nicolas Sarkozy s'appuie sur l'Europe et mette en avant le décalage de la France avec ses partenaires pour relever l'âge de la retraite en France ?

    C'est autant un dossier politique qu'économique. Nous vivons de plus en plus longtemps et n'avons plus les moyens de nous payer une retraite à 60 ans. C'est mathématique. Nous allons creuser le déficit si nous ne changeons pas le système. N'ayons pas peur des mots : tout pays qui creuse son déficit risque de se retrouver dans la même situation que la Grèce. Je suis confiant. La France a toujours réagi dans les moments très difficiles et il faut que nous prenions les devants maintenant pour ne pas être dans la situation de la Grèce dans quelques années

    Propos recueillis par Yann-Antony Noghès

    Meilleur moyen d’enterrer le problème et surtout ne pas regarder les spécificités de chaque pays ( démographie, productivité, etc..)

    La retraite


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :