• L'adhésion à la zone euro entravée par la crise :

    L'adhésion à la zone euro entravée par la crise :

    La crise mondiale compromet le processus d'adhésion à la zone euro des nouveaux pays membres de l'Union européenne au moment même où ceux-ci éprouvent le plus le besoin d'adopter la monnaie unique, selon une étude présentée lundi à Sofia.

    Les perspectives pour ces pays "sont moins claires que jamais", selon ce rapport de l'Institut bulgare de politique européenne, portant sur <st1:personname productid="la Bulgarie" w:st="on">la Bulgarie</st1:personname>, <st1:personname productid="la République" w:st="on">la République</st1:personname> tchèque, l'Estonie, <st1:personname productid="la Hongrie" w:st="on">la Hongrie</st1:personname>, <st1:personname productid="la Lettonie" w:st="on">la Lettonie</st1:personname>, <st1:personname productid="la Lituanie" w:st="on">la Lituanie</st1:personname>, <st1:personname productid="la Pologne" w:st="on">la Pologne</st1:personname> et <st1:personname productid="la Roumanie." w:st="on">la Roumanie.</st1:personname>

    "D'une part, il y a la volonté croissante d'adhérer à la zone euro et d'accélérer le processus car le prix d'en rester exclu a augmenté de manière significative. D'autre part, la crise mondiale a rendu difficile l'accomplissement des critères" et rendu vagues les délais, selon l'étude.

    La forte volatilité des taux de change, même si elle a dans certains cas permis de maintenir la compétitivité des exportations, a stimulé l'intérêt pour la devise européenne de pays comme <st1:personname productid="la République" w:st="on">la République</st1:personname> tchèque, <st1:personname productid="la Hongrie" w:st="on">la Hongrie</st1:personname>, <st1:personname productid="la Pologne" w:st="on">la Pologne</st1:personname> et <st1:personname productid="la Roumanie" w:st="on">la Roumanie</st1:personname>, selon ce document.

    "Après septembre 2008, la zone euro est apparue comme le meilleur refuge dans un monde turbulent, offrant un abri contre les attaques spéculatives et une absorption efficace des chocs", relève l'étude.

    Si <st1:personname productid="la Slovaquie" w:st="on">la Slovaquie</st1:personname> a rejoint la zone le 1er janvier 2009, les incertitudes liées à la crise et la prudence des 16 pays membres promettent les nouveaux candidats à "une longue attente", estime le rapport.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :