• La " Goldman Sachs Connection " suivie de près

    La " Goldman Sachs Connection " suivie de près

     

    Perdre l'un de ses parents peut être regardé comme un malheur. Perdre les deux ressemble à de la négligence " : le fonds d'investissement spéculatif (hedge fund) Boussard & Gavaudan pourrait faire sienne cette célèbre citation d'Oscar Wilde dans la comédie L'Importance d'être constant.

    Après avoir écopé, en février 2009, de 50 000 euros d'amende infligée par l'Autorité des marchés financiers (AMF) pour manquement aux règles concernant les ventes à découvert, sa filiale parisienne BGG est aujourd'hui soupçonnée par le régulateur boursier français de délit d'initié. Il s'agit d'une transaction unique portant sur un montant de 1,06 million d'euros réalisée par la branche du boulevard Haussmann, dirigée par Emmanuel Boussard, le responsable des investissements.

    Fondé en 2002, opérant à Paris, Londres et Hongkong, ce groupe privé réputé demeure mystérieux malgré une cotation partielle à la Bourse de Londres et à Euronext. Son principal véhicule d'investissement, baptisé Sark, gère plus de 1 milliard d'euros d'avoirs. En tant qu'actionnaire, cette enseigne est connue pour son activisme à l'encontre de la direction des entreprises dans lesquelles elle investit.

    Le groupe, qui nie toute infraction, entend contester devant la commission des sanctions de l'AMF ces allégations rendues publiques lundi 26 juillet. BGG s'est refusé à tout commentaire.

    Cette affaire met une nouvelle fois en lumière l'influente " Goldman Sachs Connection " dans l'univers de la gestion alternative. Emmanuel Boussard et Emmanuel Gavaudan sont en effet deux anciens associés de la banque d'affaires new-yorkaise. Ce supermarché de la finance est un vivier de fondateurs de hedge funds. David Tepper, Eric Mindich, les fondateurs de GLG, ou Pierre-Henri Flamand : on ne compte plus les associés de Goldman Sachs qui se sont mis à leur propre compte.

    Double avantage

    " La carte de visite d'ancien responsable de Goldman Sachs aide à lever des capitaux. Les investisseurs potentiels savent qu'ils ont affaire aux meilleurs traders ou gestionnaires de patrimoine, assure un observateur londonien. Ces gens-là savent gérer les risques tout en assurant le rendement. "

    L'avantage pour Goldman Sachs est double. D'un côté, l'établissement peut organiser, financer et exécuter les transactions de ses " anciens " en leur offrant travaux de recherche et accès aux analystes. De l'autre, la banque peut investir aux côtés des hedge funds, la plupart du temps en tant que partenaire minoritaire.

    Comme on le sait, la spéculation est dans l'ADN des banquiers de Goldman Sachs, d'où leurs succès dans les hedge funds. Esthétique et éthique... Oscar Wilde aurait pu en faire la suite de L'Importance d'être constant.

    Marc Roche (Londres, correspondant)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :