• La hausse des prix agricoles déstabilise l'Afrique

    La hausse des prix agricoles déstabilise l'Afrique

    La hausse du prix du pain au Mozambique a provoqué des émeutes de la faim. La FAO tiendra une réunion spéciale à Rome le 24 septembre sur la flambée des cours des céréales.

    Tiers Monde

    La police a tiré des balles en caoutchouc et des grenades lacrymogènes vendredi à Maputo, la capitale mozambicaine, pour disperser les manifestants. Depuis mercredi, des émeutes provoquées par la hausse de 30 % du prix du pain ont fait dix morts et près de 300 blessés dans cette ancienne colonie portugaise d'Afrique australe.

    Même si les cours n'ont pas encore atteint les sommets de l'hiver 2007-2008, l'envolée des prix des céréales depuis le début de l'été suscite un regain d'inquiétude. La FAO, l'agence des Nations unies chargée de l'alimentation, organisera le 24 septembre à Rome une réunion spéciale sur les tensions parcourant les marchés des céréales, alimentées par l'annonce jeudi à Moscou d'une prolongation de l'embargo sur ses exportations.

    Arrêt des exportations

    La canicule et les incendies qui ont frappé la Russie cet été ont sérieusement endommagé les récoltes du troisième exportateur mondial de céréales. Le Premier ministre Vladimir Poutine a annoncé jeudi que l'interdiction frappant les exportations, qui doit être réexaminée après le 31 décembre, serait sans doute prolongée jusqu'à la fin 2011, provoquant un nouveau sursaut des prix.

    Les cours sont encore loin des pics atteints il y a un peu moins de trois ans et les stocks mondiaux, sans être pléthoriques, sont nettement plus importants. Mais de nombreux pays, notamment en Afrique de l'Ouest, très dépendants des importations de céréales pour satisfaire les besoins des populations urbaines, surveillent les cours avec attention. D'autant que ceux de la viande flambent également, atteignant des niveaux record.

    Par Xavier Harel


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :