• La province du Guangdong prépare la montée en gamme de ses produits

    La province du Guangdong prépare la montée en gamme de ses produits


    Shenzhen Envoyé Spécial

                Après une baisse continue en 2009 (près de 20 % par rapport à 2008), les exportations chinoises ont progressé pour le troisième mois consécutif en février (+ 45,7 % sur un an), tandis que les excédents commerciaux étaient en hausse de 56 %. Ce rebond est en partie dû à la faiblesse des exportations du mois de référence (février 2009) et aux avantages fiscaux consentis aux exportateurs, notent les analystes.

    " Nos usines sont vite reparties, parce que le gouvernement a mis la main au porte-monnaie pour nous aider à nous transformer ", note Andrew Yeh, président de la puissante Taiwan Business Association de Dongguan, dans la province du Guangdong (sud). Cette ville, située entre Shenzhen et Canton, accueille près de 6 000 usines taïwanaises, qui réalisent à elles seules 42,5 % de ses exportations. La restructuration s'inscrit dans un large plan d'amélioration de la productivité et de montée en gamme des produits du Guangdong, où les exportations sont en majorité le fait de groupes de Hongkong ou de Taïwan. C'est le mot d'ordre du secrétaire du Parti communiste de la province, Wang Yang.

    Gagner en productivité

    Fin 2009, l'Association des hommes d'affaires taïwanais de Dongguan a créé un département pour aider les sociétés à gagner en productivité grâce aux subsides locaux. " La municipalité a débloqué 6 milliards de yuans - 600 millions d'euros - pour six secteurs. Toutes les entreprises de la ville en bénéficient. Pour les usines taïwanaises, nous avons été autorisés à recourir aux services de consultants et d'organismes de Taïwan spécialistes de la productivité pour l'automatisation, la gestion logistique ou les systèmes informatiques ", poursuit M. Yeh.

    L'expansion tous azimuts des exportations n'est pourtant plus d'actualité. " Les firmes taïwanaises se consacraient intégralement aux exportations. C'est terminé. Nous lançons des foires à travers le pays pour promouvoir nos produits ", dit-il.

    La reprise des commandes en 2010 a fait resurgir le problème du manque de main-d'oeuvre, qui a poussé les salaires à la hausse (de 10 % à 15 %). " Ce problème ne se résorbera pas tant que les ouvriers ne seront pas mieux intégrés, affirme M. Yeh. Dongguan compte 1,7 million de résidents pour... 12 millions d'habitants. Comme à Taïwan par le passé, il faut que les gens puissent s'installer et que les usines leur offrent des perspectives avec, à la clé, une formation. C'est ce que je suggère aux autorités. "

    B. Pe.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :