• Le revenu médian américain a chuté de 3,6 % en 2008

    Selon la dernière enquête annuelle Census, avec 39,8 millions de «pauvres» répertoriés en 2008, le taux de pauvreté américain (13,2%) est désormais à son plus haut niveau depuis 1997.

    DE NOTRE BUREAU DE NEW YORK.

    Pour la première fois dans l’histoire récente des Etats-Unis, un président sortant aura conclu son double mandat sur un net recul du revenu réel américain. Selon la dernière enquête du bureau de statistiques Census, le revenu  annuel médian américain (50.303 dollars, soit 34.530 euros) a chuté de 3,6 % en 2008, soit son plus bas niveau depuis dix ans. Avec la montée du chômage, le taux de pauvreté a atteint 13,7 % l’année dernière contre 12,5 % en 2007, son plus haut niveau depuis 1997. Selon les experts, le taux officiel de pauvreté américain – établi à partir d’une définition de la « pauvreté » à un revenu en deçà de 22.025 dollars (15.117 euros) pour un foyer de quatre personnes – ne pourra pas revenir à son niveau de 2007 avant que le taux de chômage (9,4 %) ne retombe à 5 %. Autant dire plusieurs années.« Malheureusement, même avec une amélioration de l’économie, le taux de chômage restera élevé en 2009 et conduira sûrement à un nouveau recul du revenu et à une aggravation de la pauvreté », a reconnu le sous-secrétaire des affaires économiques du département du Commerce, Rebecca Blank, devant le Sénat. Sur les huit premiers mois de 2009, le taux de chômage américain a déjà progressé de 7,2 %, à 9,4 % en août, son plus haut niveau depuis vingt-six ans. Toujours selon les derniers chiffres de Census, le taux de pauvreté des familles a progressé à 10,3 % en 2008, soit 8,1 millions de foyers.

    Inquiétudes d’économistes

    Au moment où Barack Obama brandit l’urgence de la réforme du système de santé, le rapport Census fixe aussi à 46,3 millions le nombre de personnes dépourvues d’assurance médicale (contre 45,7 millions en 2007). Pour Lawrence Mishel, président du think-tank « libéral » (de gauche) Economic Policy Institute,« le plus frappant, c’est que même avant le début de cette récession, le pouvoir d’achat des ménages avait reculé par rapport à ce qu’il était en 2000 lorsque George W. Bush avait pris ses fonctions ».De fait, le revenu médian américain a reculé de 4,2 % pendant toute la durée du double mandat de Bush (de 2000 à 2008), contre une progression de +14 % sous Bill Clinton et de + 8,1 % sous Ronald Reagan.La publication du rapport Census renforce en tout cas les inquiétudes de certains économistes sur le niveau insuffisant des « filets de sécurité » américains dans un contexte de chômage élevé qui risque de durer plusieurs mois.

    A Comparer avec : Le niveau de vie des Français 

    Bizarre notre  revenu médian est la motié de celui des américains. vous en pensez quoi ?

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :