• “Les Pays-Bas doivent quitter la zone euro”

    “Les Pays-Bas doivent quitter la zone euro”

    Un économiste néerlandais estime que son pays doit revenir au florin… et se rapprocher de la Suisse !

    Janssen NRC Handelsblad

    Certains estiment qu’il faudrait que la Grèce se retire de la zone euro. Qu’en ­pensez-vous ?
    MARTIEN VAN WINDEN Cela n’aurait aucun sens. On ne peut pas faire sortir un pays de l’euro. Ce qui est possible, en revanche, c’est que les Pays-Bas sortent de l’euro et réintroduisent le florin.

    Vous inversez la situation !
    Oui, parce que, si la Grèce se retire, les dégâts seront bien plus grands que si les Pays-Bas se retirent. Les Pays-Bas trouveraient certains avantages à être les seuls à se retirer.

    Dans cette configuration, avec qui les Pays-Bas devraient-ils s’associer ?

    L’idéal serait une union monétaire entre les Pays-Bas et la Suisse. Ces deux pays se ressemblent, sont sérieux. Il faut s’arranger pour faire partie d’une union monétaire où l’on a un partenaire solide, pour se soutenir mutuellement.

    La crise est due essentiellement à la création d’une union monétaire entre, d’un côté, un bloc constitué par un mark et un florin forts et, d’un autre côté, des pays aux monnaies faibles qui n’ont pas tiré les conséquences d’une telle association.

    Oui. Cet aspect a été totalement sous-estimé. Pour maintenir la vigueur d’une monnaie, il faut une discipline de fer. Or la Grèce n’a jamais fait preuve de la moindre discipline. Certes, les plus grands penseurs viennent de Grèce, mais cela n’a pas grande utilité dans une union monétaire. Il n’y a strictement aucune discipline budgétaire. En revanche, deux pays ont su se montrer rigoureux au fil des siècles : la Suisse et les Pays-Bas.

    Nous sommes seize pays à faire partie de l’euro. Que faire maintenant ?
    Un soutien européen est pour l’heure inévitable, mais cette voie est sans espoir. Nous pouvons estimer avoir d’ores et déjà perdu notre contribution [au plan de sauvetage de la Grèce] de 1,8 milliard. Nous devons considérer cela comme des frais d’apprentissage pour une leçon très coûteuse. Nous payons parce que nous avons autorisé les pays faibles à faire partie de l’euro. J’espère que nous en tirerons les conclusions nécessaires et que nous dirons : nous en resterons à 1,8 milliard. Si un autre pays rencontre des problèmes, nous nous retirons. L’Espagne va bientôt nous coûter 10 milliards. Si l’on pense qu’il faut coûte que coûte maintenir l’euro, il faut le faire savoir clairement. Sinon, il faut arrêter.

    Je n’ai pas encore entendu Nout Wellink, le président de la banque centrale néerlandaise, ou Jan Kees de Jager, le ministre des Finances néerlandais, évoquer un retrait.
    Ils auraient dû en parler dès l’an 2000. Ils ont assuré : tout va aller bien, ne vous inquiétez pas. Ils auraient dû dire : nous entrons dans l’euro à une condition, si les pays ne s’en tiennent pas aux accords, nous nous retirons. Nous les aiderions en nous retirant. Le démantèlement de l’euro aura des vertus curatives.

    Les Pays-Bas avec leur propre monnaie en Europe, c’est tout de même absurde.
    C’est pourtant le cas de la Suisse. Si les Pays-Bas quittent l’euro, le florin sera très fort.


  • Commentaires

    1
    cieletenfer
    Vendredi 14 Mai 2010 à 08:23
    ben oui en suisse on est bien et on veut pas de l'euro ,notre ecconomie s'en passe très bien et nous aussi du reste .
    2
    emile11111 Profil de emile11111
    Vendredi 14 Mai 2010 à 14:53
    Oui peut être mais vous vivez de la Finance " grise", louche, etc... je ne sais pas ce qui est le mieux. L'euro ou les fonds en deshérance. L'euro ou les "trust".
    Pour moi votre économie est a plus de 40% base sur les paradis fiscaux, alors quant vous dites vous en passez bien, je ne suis pas d'accord.
    Et je connais bien cette partie du problème Suisse.
    Toute ces négociations entre avocats et financiers et autorités cantonales pour avoir le moins d'impôt à payer, je ne trouve pas cela très démocratique. Et le mot est faible.

    3
    cieletenfer
    Samedi 15 Mai 2010 à 07:28
    ah mais quand on pense a la suisse on pense tout de suite "louche" pourtant vous en savez peu sur nous donc oui c'est louche mais je pense qu'on devrait pas parler sans savoir ici beaucoup de gens travaillent et ils s'en sortent bien en étant honnête et là aussi à propos des impots vous , vous trompez beaucoup car je vous invite a venir voir ce qu'on paie ...il n'y a que des gens comme les stars qui viennent ici pour en payer moins que chez vous tandis que nous le petits peuple continuons a en payer alors que nous sommes pas des etrangers mais nous avons la chance d'être dans un pays ou on a encore du boulot et un salaire c'est plutot ça qu'il faudrait regarder et non pas les rumeurs que les français affectionnent tant "qu'es ce que je suis contente de plus vivre en france moi qui aimai tant mon pays je l'ai quitter et j'en suis bien contente quand je vois vos états d'esprits petit oui si petits aussi petit qu'est devenu votre ecconomie
    4
    emile11111 Profil de emile11111
    Samedi 15 Mai 2010 à 08:08
    Faut pas confondre et je veut pas vous agresser, mais hier vous ironisiez sur l'Euro, je vous réponds finance.
    Maintenant je sais que les impôts en Suisse pour les suisse sont très élevés. Mon neveu y travaille, et moi on a faillit m'embaucher. Je suis alsacien, donc frontalier avec vous.
    Mais j'aimerais vous dire :
    - regardez dans mes liens vous trouverez mon ami Crottaz
    - cherchez aussi sur le blog et vous trouverez mon engagement en faveur du http://www.manifeste-fiscal.ch/fr/news/ qui défend de formidables idées et aussi les Suisses
    - je connais Ziegler
    En fait je ne suis pas la caricature de l'anti-Suisse, mais il faut appeler un chat un chat.
    Heureux d'échanger avec vous.
    5
    cieletenfer
    Samedi 15 Mai 2010 à 08:19
    je suis française et j'ai quitter la france parce que j'y crevais de faim depuis l'arrivé du guignole a petits pieds, moi aussi d'origine alsacienne .
    depuis que je suis ici j'ai redecouvert le mot revenu et l'en suis bien heureuse par contre je crois que mon retour à la france est impossible tant mon pays me déçois dans sa façon de penser (heu penser est un grand mot pardon)
    si je trouve agressif de traiter les suisses de cette façons car ils ne sont pas du tout malhonetes et ils payent pas mal d'impots en revanche toutes les stars françaises voient ici un éldorado du fric ce qui est vrai et faux aussi et il ne faudrait pas faire de généralité suite a cela .
    quand à la démocratie de mon ex pays est en péril depuis l'arrivé du guignole vous n'avez donc rien à nous envier ....moi aussi je suis contente d'échanger avec vous mais mettez un peu de tempérance si vous voulez en recevoir sans rancunes isabelle
    6
    emile11111 Profil de emile11111
    Samedi 15 Mai 2010 à 08:30
    Mon blog prêche la tempérance, l'altruisme et etc...je ne veut rien d'autres allez voir le manifeste ( adresse que je vous ai donné ) vous verrez qu'il milite pour de réel changement.
    Mais chez vous et chez nous il faut éradiquer la finance et cela n'a rien a voir avec moi suisse toi français.
    Éradiquez la finance et je suis banquier, je sais. Je connais pour l'avoir pratiquez les négociations dans le canton de zoug, les trusts ouverts aux bord Du Lac Léman, etc...
    C'est la finance qu'il faut combattre pas la suisse, ni les suisses.
    Mon blog regorge de ces informations. Il faut redonner le pouvoir au peuple et cela n'est pas simple.
    A bientôt
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :