• Neuf banques mises en faillite en une journée aux Etats-Unis

    Neuf banques mises en faillite en une journée aux Etats-Unis :

    Reuters le 31/10/2009 à 09:21

     

    LOS ANGELES (Reuters) - Les autorités américaines ont fermé vendredi neuf banques, un record pour une seule journée depuis le début de la crise financière.

    Cette opération porte à 115 le nombre de banques mises en faillite depuis le 1er janvier, soit le plus haut niveau annuel depuis 1992. Les analystes s'attendent à ce que d'autres surviennent encore d'ici la fin de l'année.

    Parmi les neuf établissement fermés vendredi se trouve <st1:personname productid="la California National" w:st="on">la California National</st1:personname> Bank, qui devient donc la quatrième plus grosse faillite du secteur cette année.

    La plus grande institution financière à s'être effondrée depuis le début de la crise est Washington Mutual, qui détenait 307 milliards de dollars d'actifs à sa fermeture en septembre 2008.

    Le groupe US Bancorp a racheté vendredi les neuf établissements en question, qui étaient détenus par FBOP Corp, et hérite ainsi de 18,4 milliards de dollars d'actifs et de 15,4 milliards de dollars de dépôts.

    Dans un "avenir proche", les neuf banques devraient être renommées sous la marque US Bank, qui est la filiale de US Bancorp orientée sur <st1:personname productid="la Californie" w:st="on">la Californie</st1:personname> mais aussi présente dans l'Illinois et l'Arizona pour un total de 770 antennes dans ces trois Etats.

    US Bancorp n'a rien précisé au sujet de l'avenir des employés des neuf établissements.

    <st1:personname productid="la California National" w:st="on">La California National</st1:personname> Bank dispose de 68 antennes dans l'ensemble du sud de <st1:personname productid="la Californie" w:st="on">la Californie</st1:personname>, pour plus de 7 milliards d'actifs.

    Elle a perdu environ 500 millions de dollars après avoir fortement investi dans les actions préférentielles de Fannie Mae et Freddie Mac, qui ont perdu pratiquement toute valeur après le rachat par le gouvernement fédéral de ces deux groupes de refinancement hypothécaire.

    Sam Mircovich et Edwin Chan, version française Gregory Schwartz

    Trois banques britaniques vont fermer des centaines d'agences :
    Associated Press le 01/11/2009 à 01:21

    Les banques britanniques Royal Bank of Scotland, Northern Rock et Lloyds vont céder environ 700 de leurs agences dans les cinq ans à venir, d'après un responsable gouvernemental.

    Royal Bank of Scotland Group PLC, Northern Rock et Lloyds Banking Group PLC sont en négociation avec l'Union européenne et les autorités britanniques sur le nombre de leurs avoirs qu'elles vont devoir abandonner. Ceci, en réponse à la contribution des contribuables britanniques à leur survie lors de la crise du crédit, a indiqué ce fonctionnaire proche du dossier à l'Associated Press. La vente permettra à l'Etat de rentrer pour partie dans ses fonds.

    RBS a 2.200 implantations, et Lloyds Banking compte environ 3.000 agences, tandis que Northern n'en a plus qu'une centaine. Leurs concurrentes directes Barclays et Banco Santander ne seraient pas autorisées à les acquérir.

    Northern Rock est désormais un établissement public, et le gouvernement détient des parts importantes des deux autres banques.

    L'Etat possédait environ 57% de RBS et 43% de <st1:personname productid="la Lloyds" w:st="on">la Lloyds</st1:personname>, fin 2008. AP


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :